Tabara Dia, la trentaine, est aux manettes du train tous les jours : « Je suis conductrice à la SETER (Société d’exploitation du Train express régional de Dakar) et c’est une grande fierté pour moi et ma famille de faire partie des premières conductrices de train au Sénégal », se félicite-t-elle avant d’ajouter : « Le TER a beaucoup changé le quotidien des Sénégalais car, ils peuvent dorénavant rentrer chez eux tôt pour passer plus de temps en famille et éviter les embouteillages ».

Article précédentTakku Suuf (mariage en cachette) : pourquoi cette pratique au Sénégal ?
Article suivantFatma Samoura, la diplomate Sénégalaise n°2 de la FIFA