Elle est née et a grandi à Dakar au Sénégal. Après son baccalauréat scientifique au lycée Jean De La Fontaine, elle rejoint les États-Unis pour ses études supérieures. Aujourd’hui, cette charmante jeune dame est pilote de ligne et tutoie les nuages au quotidien.

De Dakar à New Orleans aux États-Unis

Khady Djibril Ndiaye a fait tout son cursus scolaire au Sénégal. Après des études primaires aux Parcelles Assainies, elle a été au collège Saint Michel puis au Lycée Delafosse. Mais elle a obtenu son Bac au lycée Jean De La Fontaine.

Devenir pilote, elle l’a toujours rêvé. Et c’est pour cette raison qu’elle a décidé de suivre ses études supérieures aux USA. Elle s’est installée à New Orleans, sur la Côte Ouest, pour s’inscrire à la Louisiana Tech University. Elle explique : “Avec ce rêve, je savais bien que rester au Sénégal ou en Afrique n’était pas une option. Mais, mes parents étaient d’un grand soutien. Mon père m’avait toujours dit qu’il payerait mes études pour la France où les USA, si jamais je trouvais une école. Je vois maintenant qu’il y a des écoles dans la sous-région.”

Aviation, administration des affaires, instructeur de vol

Khady Djibril Ndiaye a obtenu un double Master en aviation et en Administration des affaires. Elle commence sa carrière en tant que spécialiste des opérations aéroportuaires à la Louis Armstrong New Orleans International Airport.

Après deux années au sein de l’aéroport, elle passe une licence de pilote professionnel en monomoteur et multi moteur. Elle a également obtenu une licence en instructeur de vol certifié. C’est ainsi qu’elle a servi dans une école de pilotage à Houston.

Khady Ndiaye a été recrutée en tant que pilote de ligne par la United Airlines Express en 2020. Elle est actuellement l’une des rares sénégalaises pilote exerçant aux USA. Elle explique que la passion est primordiale pour exercer le métier de pilote : “Avant tout, il faut la passion. L’aviation est un métier qui peut être très misérable pour une personne qui s’y investit pour d’autres raisons comme l’argent. La passion est donc très importante.”

Article précédentAminata Touré : « La démocratie est la meilleure amie des femmes »
Article suivantPremière femme noire à la tête de la police de New York